Présentation

En juin 2003, l’URD est créé par des militants dissidents de Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-Pasj) réunis autour de Soumaïla Cissé, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2002, qui considère avoir été lâché par une partie de l’Adema-Pasj.
Lors des élections communales de 2004, l’URD arrive en deuxième position, avec 1 636 conseillers communaux élus. Ali Farka Touré est élu maire de Niafunké à la tête d’une liste de l’URD.

L’URD soutient le président sortant Amadou Toumani Touré lors de l’élection présidentielle malienne de 2007 et obtient 34 députés aux élections législatives qui ont suivi.

Le 5 avril 2008, le Parti malien pour le progrès social (PMPS Ciwara Ton), réuni en congrès extraordinaire à la Maison des jeunes à Bamako, décide de se dissoudre dans l’URD. Le PMPS, créé en 1991, était présidé par Moriba Samaké.

Les 17 et 18 septembre 2011, l’Union pour la république et la démocratie investit Soumaïla Cissé comme candidat à l’élection présidentielle.

Hymne de l’URD : l’Union

Hymne de l’URD : l’Union (version mp3 à télécharger)

Historique